Sunday, December 11, 2005

(S'ABSTENIR D'EXPLIQUER)

(...) Le climat d'horreur habilement suggéré et entretenu par l'artiste produit un effet qui va complètement effacer celui réservé à la conclusion. Un tel climat, avec ces sombres allusions à quelque malheur trouble -- dont on ne manque pas, avec force emphase, de saluer l'efficacité -- ne mérite, en fait, éloge... qu'en l'absence de tout dénouement, quand l'imagination du lecteur est laissée à elle-même pour, à sa guise, débrouiller le mystère. (...)


(Extrait des comptes-rendus critiques du "Barnabé Rudge" de Ch. Dickens -- Mai 1841, puis février 1842.
Reproduit dans l'édition posthume de 1850.
Traduit par R. Messac en 1929.)

1 Comments:

Blogger shawnbrinick35571066 said...

I read over your blog, and i found it inquisitive, you may find My Blog interesting. My blog is just about my day to day life, as a park ranger. So please Click Here To Read My Blog

http://www.juicyfruiter.blogspot.com

January 19, 2006 at 12:28 AM  

Post a Comment

<< Home